Blogue

La dynamique d’une relation amoureuse n’est pas laissée au hasard, tout comme ses défis n’arrivent pas de nulle part. J’aime à dire qu’une relation est comme un organisme vivant; elle a des besoins fondamentaux, une façon particulière de fonctionner, elle forme un tout et le plus important, c’est qu’elle a la capacité d’évoluer.

Je pense qu’il est rare qu’on contemple sa relation de couple en se disant « wow! C’est en partie moi qui ai créé ça! » ou bien « ouff…c’est bien nous qui avons créé ça…! ». Mais la vérité c’est que notre relation est à l’image de ce que nous lui offrons.

C’est là que la polarité fusionnel – solitaire entrent en scène! Dans ma pratique, c’est avec elles que je comprends le fondement de la relation de couple que mes clients ont construit avec leur partenaire. (Et bien évidemment, je sais quels sont mes forces et mes défis dans ma propre relation amoureuse)

Le pôle fusionnel aime faire les choses à deux, que ce soit des activités ou des projets, habiter le même logis, préparer des repas, voir des ami.es ou de la famille, travailler et se reposer, etc. Il est bien dans le nous.

Le pôle solitaire aime faire les choses seul. Il apprécie le temps qu’il passe avec lui-même et aime avoir du temps seulement avec ses ami.es à lui. Il adore avoir des projets personnels et un hobby individuel. Ça ne lui dérange pas d’aller à un souper de famille non accompagné par son ou sa partenaire. Il se vit très bien dans le je.

Comme la relation est à l’image de ce que nous lui offrons, chaque personne a déjà sa façon unique de contribuer à une relation. Les défis arrivent souvent lorsque chacun des partenaires se vit le mieux dans un seul pôle :

Fusionnel – Fusionnel : Nous faisons tout ensemble, nous ne faisons qu’un. C’est à savoir qui changera pour qui, ultimement.

Fusionnel – Solitaire : Chacun des partenaires fini par être mécontent, l’un veut plus de temps avec son partenaire et l’autre veut plus de temps pour lui.

Solitaire – Solitaire : Il est difficile de créer un nous lorsque la connexion n’est pas souvent entretenue.

La plupart d’entre nous avons une préférence entre la polarité fusionnel et solitaire. Le but est d’apprendre à bien se vivre dans les deux polarités. Ce que nous offrons à la relation, et par cause à effet à nous-mêmes et à notre partenaire, devient alors entier.

Nous n’avons pas besoin d’attendre d’être en relation pour apprendre à se complémenter et notre relation n’est pas nécessairement fichue si la dynamique en place ne nous convient plus.

Je t’invite à prendre un rendez-vous avec moi si tu ressens l’envie et/ou le besoin de bonifier ta façon de te relationner.

avec Amour,

Karelle Langevin, Coach PNL – Coaching relationnel

Publications récentes

6 mois coffee free

6 mois coffee free

C’est paradoxal comment prendre soin de soi peut parfois, voire souvent, être tellement difficile et presque contre intuitif. Les dépendances ne sont pas là pour rien. Arrêter de boire du café : facile à dire, difficile à faire. Le mot est faible, c’était...

lire plus
De l’autre côté de l’inconfort

De l’autre côté de l’inconfort

Les défis, les épreuves, la douleur physique, les blessures psychologiques et les brûlures émotionnelles font partie intégrante de la Vie. Notre premier réflexe est souvent de vouloir les éviter, de souhaiter les contourner, de désirer s’en débarrasser, de demander à...

lire plus
Merci 2023, Bienvenue 2024

Merci 2023, Bienvenue 2024

J’ai toujours aimé boucler les boucles, c’est une histoire d’amour avec le sacré du rituel. D’un côté on accueille le deuil, on remercie en gratitude et on laisse aller. Quelque chose se termine, c’est l’expiration finale d’un cycle. Parfois c’est d’une lourdeur...

lire plus