Blogue

On a tous nos dépendances.

La cigarette, la marijuana, la nourriture, l’alcool, le sexe, le sport et le café, ont, pour ma part, fait office de fuites, de moyens d’engourdir le mal-être, le sentiment d’être complètement perdue ou abandonnée.  Manger tellement trop à en avoir mal au ventre (boulimie), surentraînement, pattern de performance pas possible, relations sexuelles non-satisfaisante, sauf pour le plaster instantané que ça me permettait de coller sur le manque immense d’estime de moi.  En short, une partie de ma vie passée à nier ce que je ressentais, à ignorer les parties de moi dont j’avais honte ou peur, à avoir des comportements qui soutenait mes croyances limitantes, ma valeur de petitesse, des moments interminables où je tournais en rond – on dirait que c’était plus fort que moi, je ne pouvais pas faire autrement, je ne savais pas faire autrement.

Est-ce que c’est grave? Non. Pas du tout.

Je faisais du mieux que je pouvais avec les outils que j’avais et la conscience du moment qui m’habitait.

(Si tu te sens tourner en rond en ce moment-même, prends un moment pour conscientiser ton expérience, respire par tes deux narines et offres-toi un peu de compassion si tu en es capable, tu n’es pas brisé.e.)

Et puis, en ce début d’année 2023, ça m’a frappé.

Je ne fume plus.  Je bois du café, mais pas tous les jours, (j’adore le café!), même si je sais pertinemment que mon corps à moi, n’aime pas ses effets.  Si je mange trop, parce que c’est parfois encore un (faux) réconfort, je m’offre de la compassion et je laisse le temps à mon corps de faire passer le tout.  Je prends soin de ma sexualité.  Je ne consomme plus de marijuana et je bois de temps en temps pour le plaisir avec des ami.es.   Je m’entraîne pour la santé de mon corps et non parce que je le trouve laid.  Je grimpe parce que je suis complètement amoureuse de ce sport.

Est-ce que j’y suis parvenue?  Non.

Mais j’ai fait un criss de chemin!

Ces cinq dernières années, j’ai créé tellement de mouvement à l’intérieur de moi, j’ai passé tellement de temps à réfléchir sur moi-même (parfois trop, faut que j’me donne un break de temps en temps!).  Je me suis relationner à mes ressentis, inconfortables ou pas, j’ai accordé beaucoup d’importance à la relation que j’entretenais avec moi-même, j’ai investi énormément de temps et d’énergie à réapprendre à me connaître.  En vrai, ça a été un cinq ans vraiment, vraiment challengeant!  Mais, remplie de beauté, de prises de conscience de feu, d’évolution, de fierté, de changements, d’expérimentation!

Je suis aujourd’hui convaincue qu’une personne n’est pas ses dépendances ou ses troubles alimentaires.  Je suis convaincue que les dépendances et les troubles alimentaires sont l’effet et non la cause.  Je suis convaincue que par le cheminement intérieur, chacun et chacune peuvent retrouver la liberté de choisir.  Je suis convaincue qu’une dépendance est là pour une raison, qu’il faut simplement aller la visiter; aller voir, ressentir et entendre ce qui se cache en-dessous d’elle.  Je suis convaincue qu’il ne faut pas être pressé, qu’il faut être patient et y aller étape par étape; le plus important étant de créer du mouvement, le plus infime soit-il.

avec Amour,

Ka

Publications récentes

Où est la valeur d’une relation?

Où est la valeur d’une relation?

J’ai longtemps pensé, jusqu’à récemment, que les relations amoureuses que j’avais eu dans ma vie avaient moins de valeur que beaucoup d’autres, parce qu’elles s’étaient terminées. Je me suis tellement critiquée et incroyablement jugée à ce sujet. On nous apprend que...

lire plus
La peur du jugement

La peur du jugement

Presqu’à la seconde où je terminais mon deuxième live fb sur les polarités donner/recevoir, j’ai fait une prise de conscience importante. Afin de donner avec authenticité, nous devons être capable de recevoir la critique et le jugement. Si je veux me mouvoir dans la...

lire plus
la relation – au service de notre floraison

la relation – au service de notre floraison

Une relation peut littéralement nous en faire voir de toutes les couleurs; merveilleusement épanouissante jusqu’à crissement challengeante, le spectre est exceptionnellement large. Une relation épanouissante sera certainement perçue comme un défi à multiples reprises...

lire plus